Nouvelles

CHASSE AUX DORADES CORYPHÈNES/ MAHI MAHI.

Date de publication : 2011-02-08

CHASSE AUX DORADES CORYPHÈNES/ MAHI MAHI:



J'ai déja fait une vingtaine d'expéditions de chasse au Costa Rica et c'est chaque fois sur place le même étonnement: la beauté de la côte sauvage du Pacifique, l'hospitalité des pêcheurs locaux, la très grande variété de la faune sous marine du Pacifique et pendant la saison sèche, les meilleures conditions de chasse dans le grand bleu. Comme partout ailleurs sur la Planète Bleue vous pouvez espérer de l'action si mère nature "le maître du jeu" se montre clémente.


Il semble que ces dernières années le temps soit devenu moins stable dans certaines contrées... la semaine avant mon séjour la mer était agitée et l'eau verdâtre au large de la côte de Nicoya.



Malgré la mer devenue plus calme, pour plonger dans de l'eau bleue et claire nous avons dû partir en bateau loin  de la côte à environ 25- 30 miles. Le principal but du voyage est de chasser les daurades et d'essayer un prototype de flasher.
Cette région d'Amérique Centrale est une des meilleures destination de pêche au gros du monde pour les captures de mahi mahi. Mon amie Sheri Daye a battu un record du monde de chasse avec une daurade de 33livres en 2004 et une daurade de 87 livres y a été capturée en 1976
 ( record du monde I.G.F.A. toutes catégories ).



Comme d'habitude la technique de chasse est adaptée aux habitudes et au comportement du poisson.
C'est bien connu que ces pélagiques patrouillent à proximité d'objets et de sargasse dérivant dans le courant. Ainsi nous devions chaque jour naviguer pendant des heures, tout d'abord pour repérer les courants froids de surface, puis les suivre à la recherche de toute chose flottante. Une vielle tortue agonisante peut faire l'affaire. Puis j'avais à vérifier s'il y a du poisson appât sous la surface: par exemple, un petit banc de bonites/ skipjacks est un bon indice pour une rencontre possible avec des pélagiques.
Le flasher et la vidéo dans une main et le fusil dans l'autre j'attends mon tour...
La plupart du temps le poisson arrive de nulle part en nageant nerveusement dans le bleu par petit groupe  ou bien en couple (mâle et femelle).





Cette brève visite vous permet de tirer le poisson et la bagarre dure cinq minutes. La daurade décolle de manière acrobatique et brutale. Avoir sous la main un deuxième fusil chargé peut vous donner l'occasion de faire un doublé, car il arrive que la capture reçoive la  brève visite d'une autre dorade et parfois d'un poisson à rostre.



J'ai pu ainsi faire plusieurs captures, dont certaines de plus de 40livres et faire 5 seconde de vidéo d'une extraordinaire daurade mâle  de plus de 70 livres "en visite". Malheureusement mon deuxième fusil n'était pas chargé...















C'est la chasse dans le grand bleu!
Pura Vida!

Philippe Virgili

Retour au sommaire des nouvelles